Bienvenue sur ma page perso !

Bonjour ! Je m'appelle Thomas, j'ai 8 ans. J'habite à Saint-Amand-les-Eaux. J'ai un grand frère mais pas de soeur. J'ai deux chats, deux octodons et un chien. J'aime le sport. Quand je serai grand, je serai footballeur.

 

bullet

Compte-rendu de lecture : "La Visite de Mamie Ratus"

 

Mon résumé :

C’est l’histoire de Mamie Ratus, la grand mère de Ratus, qui vient lui rendre visite. Alors Ratus décide de nettoyer toute sa maison. Ratus va chercher sa grand-mère à la gare avec sa moto, car Mamie Ratus a envie de l’essayer. Le soir, Mamie Ratus s’assoit sur le mur du jardin, car elle veut voir Belot le chat. Quand Belot voit Mamie Ratus, il l’invite à dîner chez lui avec Ratus. Au dessert, Mamie Ratus demande à Belot de se marier avec elle. Comme il ne sait pas quoi répondre, il lui dit qu’il va réfléchir jusqu’à demain. Le lendemain, Mamie Ratus va chez Belot et elle trouve Victor, l’ami de Belot qui lui explique que Belot a du partir voir sa vieille tante qui est très malade. Mamie Ratus dit à Victor qu’elle va l’attendre jusqu’à son retour, mais Victor lui dit que la vieille tante est très malade et que Belot ne sait pas quand il va revenir. Alors, Mamie Ratus décide de repartir chez elle, mais elle reviendra voir Belot dès qu’il reviendra. En fait, comme Belot ne veut pas se marier avec Mamie Ratus, il s’est caché et a demandé à son mai Victor de raconter des mensonges à Mamie Ratus pour qu’elle s’en aille.

 

bullet

Mes talents d'écrivain : la saynète (projet de classe).

 

Monsieur Viveallure et le policier

 

 

Monsieur Viveallure roule à plus de 100 Km/h en agglomération. Il est arrêté par un policier très en colère. Pour s’en sortir, il va inventer une drôle d’histoire …

 

Le policier – Vous roulez trop vite !

M. Viveallure (énervé) – Mais c’est pas vrai !

Le policier – Vous avez une amende de 100 € !

M. Viveallure – Mais ça va pas la tête ?

Le policier (en colère) – Je vous augmente lm’amende de 215 € !

M. Viveallure –  Mince alors !

Le policier (furieux) – Avez-vous vos papiers ?

M. Viveallure – Non ! Je les ai oubliés chez moi.

Le policier (en colère) – Taisez-vous ! Je vous mets une amende de 400 € !

M. Viveallure (qui se prend la tête entre les mains) –  Non, je ne paierai pas !

Le policier  – Comment ça ?!

Et tout à coup, M. Viveallure s’enfuit à toute allure.

 

Mathilde V. et Thomas.